Une telle separation fut douloureuse Mme pour Sevigne idolatrait sa propre nana

Une telle separation fut douloureuse Mme pour Sevigne idolatrait sa propre nana

Vie et ?uvre pour Madame pour Sevigne (1626-1696)

Plusieurs circonstances paraissent necessaires pour quune correspondance puisse pieusement conservee et publiee il faudra que lauteur ait occupe de place ras-le-bol consequente dans ma societe pour des heures , et que l’ensemble de ses lettres puissent servir du quelque sorte pour completer lhistoire et tous les memoires ; il va falloir aussi que lauteur y ait mele quelques sentiments trop vifs et lorsque profonds qua linteret de ce document historique se joigne J’ai valeur en document humain.

Tel reste precisement l’eventualite des lettres de Mme pour Sevigne, pas vrai destinees a entrer Avec ma litterature , Neanmoins, , lequel, goutees deja quelques contemporains, furent conservees avec une famille , ainsi, publiees du XVIIIe siecle.

free online dating site reviews

Sophie pour Rabutin-Chantal naquit pour Paris Notre 5 fevrier 1626. Orpheline d’excellente heure, cette fut dabord elevee via son grand-pere et sa propre grand-mere maternels, M. et Mme pour Coulanges. Pourtant ceux-ci moururent bientot , ainsi, lenfant fut confiee pour laine pour leurs gamin, labbe de Coulanges, celui que Mme pour Sevigne appelait prochainement Votre “Bien excellent”. Labbe fit donner a une niece de la excellente instruction Menage lui enseigna, avec Grace a Notre latin, lespagnol et litalien. En 1644, Marie pour Rabutin-Chantal epousa Ce marquis Henri pour Sevigne, parent en cardinal de Retz. Mon marquis ruina sa cousine , et, pour une querelle de jeu, y se battit en 1651 avec Grace a Ce chevalier dAlbret, , lequel Mon tua. Continuar leyendo “Une telle separation fut douloureuse Mme pour Sevigne idolatrait sa propre nana”